Quelques chiffres-clef sur La Roche de Rame

Altitude : 960
Population : 830
Surface : 40,53 km2
Code Postal : 05310

Premier village quand on remonte la Durance depuis le Guillestrois via la N94 en direction de Briançon (rive gauche), la Roche de Rame est un site historique important de l'époque gallo-romaine.

La Roche de Rame est composé du chef lieu (960m d'altitude) et d'une multitude de hameaux : le Bathéou, les Bonnaffés, les Bruns, Coutin, la Fare, la Frairie, Géro, les Gillys, le Serre, Pra Reboul, Champaussel (abandonné).

Il est à l'intersaction entre le Parc des Ecrins et le Parc Naturel Régional du Queyras. Rattaché à la Communauté de Communes du Pays des Ecrins, il est historiquement aussi lié au Guillestrois.

 

La petite histoire de La Roche de Rame

  • A l'Antiquité (époque gallo-romaine), la station de Rama est une station militaire (muratio)majeure des grands itinéraires reliant la Gaule à l'Italie (notamment la Via Domitia/Via Cottia), sur la voie reliant Embrun (Eburodunum) à Briançon (Brigantia). Elle a été emportée au 13ième siècle par une crue de la Durance (voir ci-dessous)
  • Au milieu du 12ième siècle, la Roche de Rame est propriété des archevèques d'Embrun. Elle s'appelle d'ailleurs La Roche sous Embrun
  • Au moyen-âge, le site principal se situe en rive opposée. La seignerie de Rame y construit un château.
  • 1202/1286 : La Roche de Rame : crue de la Durance, et rupture du lac du torrent de la Biaysse sur le plateau de Freissinières, destruction du village de Rame (le site Antique)
  • Au milieu du 14ième siècle, une fraction est détenue par les coseigneurs de Rame. Le coseigneur Jean de Rame fait construire l'enceinte du bourg.
  • Au début du 15ième siècle, le nouveau site devient prépondérant de la Roche, les inondations à répétition de la Durance et de la Biaysse rendant la vie impossible sur l'ancien site (innondation en 1440/1444)
  • Au milieu du 15ième siècle, l'Archevéché se retire. Le Seigneur Fazy de Rame fait d'important travaux, y compris sur l'ancien Château de Rame, et renove l'enceinte de la ville
  • Au 19ième siècle, la commune se nomme la Roche-sous-Briançon. Elle est rattachée au canton de Guillestre
  • 1857 Inondations par crue de la Durance dans la plaine
  • 1884 la nouvelle ligne de chemin de fer Grenoble Briançon passe à la Roche de Rame. La gare a été désafectée à la fin des années 50.
  • 11889 La commune change de nom : La Roche-sous-Briançon devient La Roche-de-Rame
  • 1928 Crue de la Durance sur le site de Rama
  • 14 et 15 juin 1957 : crue du torrent de la Fare provoquant de graves innondations dans le village et son engravement
  • 1973 débordement du Bouchouse : inondations des rues

NB : pour plus d'informations sur l'histoire de Rama, voir l'étude de Benjamin Oury sur le Château de Rame (2012), vous y apprendrez pas mal de choses, y compris sur les études précédentes du site.

 

Les sites incontournables autour de La Roche de Rame : que voir que faire ?

Côté Montagne

  • Le Lac de l'Ascension, le grand et petit lac Lescur
  • Le Lac Néal
  • Les Cascades du Torrent de Pra Reboul

Côté Activités de plein air / détente

  • Le Lac de la Roche de Rame
  • Canyoning
  • VTT
  • Randonnée

Côté Patrimoine

  • Gouffre de Goufouran
  • Les Ruines du château de Rama et Chapelle de Rame (situés sur la Commune de Champcella)
  • Le Rocher du Ristouras (et la Chapelle Saint Roch)

Carte de La Roche de Rame

44.749916, 6.579349

Evènements associés

Il n'y a pas d'évènement sur ce lieu

{{item.title}}

Ville : {{item.city}} | {{item.area}}
Type : {{item.type}}
Difficulté : {{item.difficulty}}
Durée : {{item.duration_view}}
Altitude (m) : {{item.elevation_end}}
Type : {{item.type}}
Altitude (m) : {{item.elevation_end}}
Type : {{item.type}}