Entre Savoie et Provence, une terre de passage, de grands sites alpins

Quelques chiffres-clef sur Vallées du Briançonnais

Le Briançonnais est une zone touristique au périmètre géographique variable. De manière synthétique, l'acception commune associé le Briançonnais aux vallées qui ont pour point de rencontre la ville de Briançon. Mais cela n'est pas aussi simple que cela !

 

Le périmètre géographique du Briançonnais : un contour variable

Le Briançonnais peut être assimilé au bassin hydrographique de la Haute Durance situé en amont de la Roche de Rame, délimité :

  • Au nord par la frontière avec la Maurienne (vallée de l'Arc/ Valloire / Savoie)
  • Au sud par Mont-Dauphin (vallée du Guil, jouxtant celle de la Haute Ubaye)

Historiquement, si l'on se réfère à la période du Grand Escarton de Briançon, son périmètre serait plutôt situé aux territoires en amont de l'Argentière la Bessée, avec quelques particularités dans les frontières nord :

  • Côté Sud, l'Argentière et son mandement étaient rattachés à Embrun, excluant de facto donc L'Argentière La Bessée, la Roche de Rame, Champcella et Freissinières
  • Côté Haute-Romanche, ce territoire étant rataché à l'Oisans. La Grave et Villar d'Arène ont demandé leur rattachement à Briançon lors de la Révolution.
  • Côté Montgenèvre, jusqu'au Traité d'Utrecht de 1713, Clavière et Montgenèvre sont rattachées au Grand Escarton de Briançon. Le Traité consacre la limite des sources de La Doire (ligne de partage des eaux Durance/Doire) et les fait basculer en Italie, jusqu'en 1947, où Montgenèvre et le Mont Chaberton rebasculent en France, donc dans le Briançonnais (Clavière restant Italien). L'histoire de Montgenèvre ne peut donc pas être dissociée de celle de Clavière.
  • Côté Queyras, le territoire du Guil faisait partie lui aussi du Grand Escarton de Briançon (cf Escarton du Queyras)

En terme administratif ce vaste territoire peut être défini aujourd'hui comme la sommes des communes associées aux 2 communautés de communes Briançonnais et Pays des Ecrins,

Dans l'inconscient collectif, il s'agit des territoires situés en étoile autour de la ville Briançon, auquel on ajoute le Pays des Ecrins situé en aval, et la Haute Romanche située en amont du Lautaret, soit les vallées / massifs suivants :

  • La Ville de Briançon dont la cité vauban (vieille ville) est classée au patrimoine mondial par l'Unesco
  • Vallée de la Guisane Serre Chevalier
  • Col de Montgenèvre Clavière (massif du Mont Chaberton / Val de Suse)
  • Vallée de la Clarée (Névachie / massif des Cerces y compris la vallée étroite)
  • Vallée de Cervières (Izoard)
  • Vallées de l'Orceyrette et des Ayes
  • Vallée Pelvoux / Vallouise (massif des Ecrins)
  • Vallée de Freissinières (massif des Ecrins)
  • Vallée de la Haute Romanche (massif des Arves / Pays de la Meije)

Ce territoire intègre également les communes de Champcella et la Roche de Rame, ratttachées au Pays des Ecrins (mais nous les rattacherions volontier au Guillestrois).

De notre côté, nous regrouperont tous ces territoires sur ce site sous le vocable "Grand Briançonnais".

 

Les vacances dans le Briançonnais : l'activité touristique

Le Briançonnnais vous offre tout l'éventail des activités de montagne, été comme hiver :

  • La randonnée pédestre l'été ou le ski de rando (l'hiver) et la raquête à neige, tant en moyenne montagne (Clarée, Izoard, Vallouise, etc.), qu'en haute montagne (Ecrins)
  • Le ski alpin via ses grands domaines internationaux (Montgenèvre, Serre Che) ou ses stations à taille plus modeste (Puy-saint-vincent) voire familiale (Le Chazelet / Pelvoux)
  • Le ski nordique avec plusieurs domaines de ski de fond réputés (Névache, Val Clarée, Villar d'Arène, Villar Saint Pancrace, Vallouise, Puy Saint-Vincent, Serre-Chevalier, etc.)
  • Les sports d'escalade / alpinisme
  • Les sports d'eau vive
  • Les sports aériens
  • La pêche

Au delà, terre de passage de tout temps, le territoire du Briançonnais est riche en patrimoines historiques notamment militaires, religieux, ainsi que bien sûr en sites naturels préservés  :

  • la citée Vauban de Briançon classé Unesco
  • les Forts de Briançon, Montgenèvre, Cervières, Villar Saint Pancrace ou du Granon
  • Le Parc National des Ecrins, la Réserve des Partias, la Clarée
  • Le Jardin du Lautaret
  • Ses nombreux lacs
  • etc.

 

Les sites incontournables du Briançonnais : que voir dans le Grand Briançonnais ?

En résumé vous ne pourrez pas passer à côté des grands sites suivants :

  • Les grand cols cyslistes Izoard, Lautaret, Galibier, Montgenèvre et Granon
  • La cité Vauban de Briançon et ses forts
  • Le jardin alpin du Lautaret, histoire de comprendre la flore alpine
  • La Meije, accessible depuis son téléphérique
  • De grands lacs accessible via des randonnées sympathiques
  • Les grandes station de ski alpin de Serre Chevalier et Montgevre
  • Les grands domaines nordiques, notamment ceux de Serre-Chevalier et de la Clarée

Vous trouverez sur ce site de quoi identifier ce qu'il ne faut pas louper, n'hésitez pas à interagir !

Carte de Vallées du Briançonnais

45.017409, 6.489546

Evènements associés

Il n'y a pas d'évènement sur ce lieu

{{item.title}}

Ville : {{item.city}} | {{item.area}}
Type : {{item.type}}
Difficulté : {{item.difficulty}}
Durée : {{item.duration_view}}
Altitude (m) : {{item.elevation_end}}
Type : {{item.type}}
Altitude (m) : {{item.elevation_end}}
Type : {{item.type}}