L'accès stratégique depuis Grenoble, un haut col cycliste et historique

Le Col du Lautaret est la grande porte du Briançonnais : situé à 2057m d'altitude, il fait la liaison entre Grenoble (90km) et Briançon (30km), point de passage entre les vallées de la Romanche (affluent de l'Isère) et la vallée de la Guisane (affluent de la Durance), ou en employant des termes plus touristiques, il permet à la vallée de l'Oisan de communiquer avec celle de Serre-Chevalier.  Grand col cycliste (notamment parce qu'il est relié au Col du Galibier qui donne l'accès à la Savoie / Maurienne), mais aussi grand site touristique, le Lautaret est également un site historique d'importance majeure. Explications.

 

 

Le Lautaret, un col stratégique d'importance nationale

La route du col RD1091 permet de lier le territoire de la commune de Villar d'Arène à celui de la Commune de Monêtier.

  • Un lieu de transit important depuis la plus haute antiquité, confirmé par les objets datant de l'âge de bronze trouvés à proximité du site
  • Une route d'importance nationale, bien que déclassée en route départementale : il est essentiel à l'activité économique, l'épisode du Tunnel du Chambon l'a rappelé
  • Lors de l'époque romaine, il était muni d'un petit temple (ataretum), francisé Autaret puis Lautaret siècles après siècles, qui s'est transformé en hospice puis est devenu Hôtel.
  • Depuis le milieu du 19ième siècle, il est devenu un site touristique majeur des Alpes, sous l'impulsion du Touring Club de France, des lignes de bus PLM et du Syndicat d'Initiative de Grenoble et du Dauphiné SIGD : il est situé sur la Route des Grandes Alpes
  • Le plus haut col français ouvert à la circulation automobile en hiver (il n'est fermé que quelques jours par an lors d'épisode neigeux conséquents)
  • Il est l’un des points les plus bas de la ligne de crête qui sépare les Alpes du Nord des Alpes du Sud, en quelque
  • La Guisane prend sa source au dessus du Col, dans le vallon de Combeynot

NB : la Route des Grandes Alpes est un grand itinéraire Routier initié par le Touring Club de France et qui permet de relier Menton depuis le Lac Leman, en suivant les grands cols des Alpes Franaises : elle entre depuis la Savoie dans les Hautes Alpes via le Col du Galibier, avant de rejoindre Briançon via le Col du Lautaret, puis enchaîne Col Izoard et Col de Vars pour rejoindre les Alpes de Haute Provence (Ubaye).

 

Historique du construction de la route du Col du Lautaret

  • (en cours de rédaction / ajustement)
  • Au milieu du 15e siècle : le Dauphin créé sur le col du Lautaret côté Villar d'Arène un hospice destiné à accueillir les voyageurs (Hospice Saint). Il a fonctionné jusqu'au milieu du 19e siècle, il est abandonné en 1921.
  • 1804 : la loi du 24 février autorise la construction de la route impériale n°110 du sommet la plaine d'Oisans à la Madeleine du Lautaret, en 4 tronçons de 10 mètres de largeur (projet Dausse). La construction est amorcée en partie basse, mais les travaux sont stoppés par la situation géopolique de la France (défaites de Napoléon > la France est vaincue et surveillée entre 1815/1830). Ils reprennent suite à la Révolution de Juillet
  • 1833 / 7 juillet : une nouvelle loi de la Route Nationale N°91 est votée, la largeur de la route est ramenée à 7 mètres, et 6 mètres aux zones difficiles.
  • 1836 Reprise des travaux
  • 1841 Le département des Hautes Alpes refait la route entre Briançon et Monêtier
  • 1844 Décision de travailler la section entre le Freney et les Fréaux de la Grave.
  • 1846 Le projet est ralenti en raison de la crise économique (maladie des pommes de terre)
  • 1847 Dégats importants en raisons d'avalanche et de crues de la Romanche. Des sections sont totalement détruites, le budget est fagocité.
  • 1848 Revolution de Février, le projet est impacté mais se poursuit quelque peu.
  • 1848-1850 Le département des Hautes-Alpes améliore la section Les Freaux > Lautaret.
  • 1852 Crue de la Romanche : les travaux reprennent de plus belle.
  • 1852-1861 : percement des tunnels des Ardoisières, livrés en 1856, amélioration de l'accès au Lautaret depuis Villar d'Arène (on ne passe plus par le Pied du Col / Arsine, percement du verrou de Villar  d'Arène) et depuis Monêtier (on ne passe plus par La Madeleine et la Lauzet - finalisation en 1859). La route est plus progressive via des tracés en rampe, et non pas directe en fond de vallée.
  • 1856 Sous le Second Empire, construction d'un nouveau Refuge Hospice "Refuge Napoléon" au sommet du Col. Une plaque fixée sur le mur du refuge par l'office départemental de la Culture, lors de la commémoration du centenaire de sa création, porte l'inscription suivante : REFUGE NAPOLEON ROUTE DES GRANDES ALPES ROUTE NATIONALE N91 ACHEVEE EN 1856 - Centenaire commémoré le 5 janvier 1957 Office Départementale du Tourisme des Hautes Alpes). Il ne fait pas partie des 6 refuges érigés par un don de Napoléon III pour honorer les voeux de son oncle Napoléon Bonaparte, mais le comité renomme un bâtiment qui existe déjà.
  • 1880 L'Administration confie la gestion du Refuge Napoléon à Alexandre Bonnabel, agent des Ponts et Chaussées
  • 1881 Rectification de la route du Col afin de l'améliorer
  • 1885 Arrivée du Train à Briançon.
  • 1893 Derniers travaux rectificatifs entre La Rivoire et le Chatelard : la route est enfin finalisée
  • 1897 Alexandre Bonnabel construit juste en face, de l'autre côté de la N91, le premier grand hôtel du col L’Hôtel des Glaciers (100 chambres / 150 lits). On est alors en plein essor du tourisme et de l'alpinisme
  • 1899 Création du Jardin Alpin (Université de Grenoble)
  • 1908 Les explorateurs Scott et Charcot viennent tester 3 véhicules motorisé afin de préparer leur expédition polaire. En 1913, suite au décès de Scott au pôle Sud, Charcot érige au Jardin Alpin un cairn à son hommage.
  • 1914 Inauguration du Chalet Hôtel PLM (initialement Chalet-Restaurant devenu ensuite Hôtel de Lux), construit par la Compagnie des chemins de fer PLM, construit à l'emplacement actuel de la galerie de l'Alpe ( détruit lors des évènements de 1944 cf plus bas).
  • 1921 L'hospice Sainte-Madeleine est abandonné.
  • 1938 Le tracé de la route du Galibier est modifié et débouche sur le Col du Lautaret.
  • 11 août 1944 Les Allemands, en reprisaille des attaques des FFI, fusillent 17 hommes de la vallée au Col, après leur avoir fait creuser leurs tombes. Elle met le feu à l'hôtel PLM et et vole des objets notammnent à l'Institue Botanique. La Chappelle des Fusillés est construite à l'endroit même des exactions.
  • 1957 Le Col est déneigé l'hiver, sauf quelques jours par ans
  • 1965 Le Col est ouvert toute l'année, avec de rares fermetures lors des légendaires tourmentes, fortes congères, ou coulées d'avalanches
  • 2006 Déclassement de la RN91 en RD1091
  • (en cours)

 

Que voir, que faire depuis le Col du Lautaret

Côté Montagne

Profitez du large Panorama sur le massif des Ecrins-Pelvoux avec vue plongeante sur la large vallée de la Guisane et celle plus encaissée de la Haute Romanche, plus exactement

  • Les glaciers de la Meije (3987m) ; Glacier de l'Homme et le Pic du Bec de l'homme (3457m)
  • Les Pics de Combeynot (3155m)
  • Le Grand Galibier (3228m)
  • Les Cerces

Activités de plein air / détente

  • Randonnées dans le Parc National des Ecrins depuis le Col
    • Le glacier et le Lac d'Arsine (avant retour au Casset)
    • Le sentier d'interprétation des Crevasses
    • L'Alpe de Villar-d'Arêne par le sentier des Crevasses
    • Le Tour du Combeynot
    • La combe et le col de Laurichard, et son glacier rocheux
    • Les sources de la Romanche
    • GR50
  • Cyclisme permettant de relier l'Oisans (Bourg d'Oisans / Alpe d'Huez) à Serre-Chevalier voire le Galibier (Valloire)
  • Ski de randonnée
  • Ski de fond (site de repli domaine nordique de Serre Chevalier lors des années de faible enneigement en vallée)
  • Snowkite
  • Chien de traineau

Côté Patrimoine

  • Ruines de l'ancien Hospice Sainte-Madeleine (abandonné depuis 1921)
  • Le "Refuge Napoléon", qui accueille en été le Centre d'accueil et d'information du Parc des Ecrins
  • Jardin alpin du Lautaret
  • La Chapelle des fusillés
  • La galerie de l'Alpe
  • Tunnnel du Col du Lautaret (jamais terminé)

 

La petite histoire des remontées mécaniques du Col du Lautaret (1968-2004)

A noter que plusieurs remontées mécaniques étaient situées au col

  • 1968 inauguration du téleski de Laurichard. Il dessert 3 pistes bleues (Chevreuil, Eterlou, Cabri), et était essentiellement utilisé par un centre de vacances de Monêtier les Bains et les classes de neige.
  • 1976 inauguration du Téléski de la Roche Gatipel : dessert les pistes les plus difficiles (Bouquetin, Grand Bouc).
  • 1978 Inauguration du Téléski Bambi Schippers (piste verte)
  • 2004 fin d'exploitation Téléski Laurichard (Lautaret)
  • 2013 démontagne téléski Laurichard et Roche Gatipel, avec l'association Mountain Wilderness

 

Le Col du Lauratet côté cyclisme : dénivelés, passage Tour de France et autres courses

Le Col du Lautaret est bien connu des amoureux de la petite reine, et emprunté par de nombreuses courses cyclistes dont le Tour de France :

Les dénivelés / options de départ

  • depuis Monêtier-les-Bains : 14km, de 2,4% à 5,2% (dénivelé) 580m
  • depuis Briançon : 27,75 km à 3,1 % (déniv. 853 m ), 12,1 km à 4,4 %
  • depuis Bourg-d' Oisans (le Clapier / pont Saint-Guillerme) : 34 km à 3,9 %
  • depuis le barrage du Chambon : 25,5 km à 4 %

Depuis le sommet du Lautaret, vous pouvez enchaîner avec le Col du Galibier (7km d'exception vous attendent)

Le Tour de France au Lautaret

  • Premier passage 1911 mais par l'ancienne route du Galibier
  • 2 départs d'étape (1959/1980)
  • 42 ascensions du Col depuis 1947 (la dernières fois en 2019 lors de l'étape Embrun Valloire)
  • En 1996, l'ascension du Col est annulée en raison des conditions climatiques, le départ sera donné de Monêtier au lieu de Val d'Isère

Les autres courses

  • Le défi du Galibier qui se courre chaque année au 15 Août
  • Le Grandfondo Serre-Chevalier (ex Serre Che Luc Alphand)
  • Le Critérium du Dauphiné

 

 

Marc Desrousseaux
Membre depuis juin 2016

Apportez votre propre éclairage et vos précieux conseils sur cet itinéraire, ce point d'intérêt ou patrimoine

Données

  • Altitude finale (m) : 2057
  • Carte IGN Top 25 : 3436ET/3535OT

Accès

Prendre la RD1091 Grenoble - Briançon, vous ne pourrez pas le louper
  • Du 02/10/2020 au 28/05/2021 , Monêtier les Bains
  • 12/12/2020 , Villar d'Arène
45.035452, 6.405201

Carte d'Accès