Quelques chiffres-clef sur Pelvoux

Altitude : 1180
Population : 480
Surface : 76,23km2
Code Postal : 05340

Située en amont de Vallouise, le long du Gyr, la commune de Pelvoux est le territoire porte d'entrée de la Haute-Montagne, avec ses sommets mythiques (Barre des Ecrins, Dôme de Neige des Ecrins, Mont Pelvoux, Pic Coolidge, Montagne des Agneaux, etc.)

La commune se compose du Chef Lieu Saint-Antoine et de 5 hameaux (Le Poët, le Sarret, le Fangeas, les Claux, Ailefroide)

 

La petite histoire de Pelvoux

  • 1797 Vallouise est démembrée de Puy-Saint-Vincent, Les Vigneaux, et Pelvoux (appelée alors La Pisse) : c'est la naissance de la commune autonome de Pelvoux
  • 1828 Le Capitaine Durand, accompagné des chasseurs de Pelvoux Adrien Durand, Alexis Liotard et Jacques-Étienne Matheoud, atteint à 3932 m l'une des pointes du Mont du Pelvoux (Pointe Durand), considéré comme le sommet le plus haut de France à l'époque. Il menait des campagnes de triangulation des Alpes Françaises.
  • 1848 le professeur Puiseux, accompagné du guide Pierre Antoine Barnéoud, atteint à 3946m le point culminant du Pelvoux (Pointe Puiseux) pour analyser l'installation de ses instructions (il reviendra en 1930), considéré alors comme le point le plus haut du massif de la Barre des Ecrins
  • 1864 Edward Whymper (accompagné de ses compatriotes anglais Adolphus W. Moore, Horace Walker), guidés par le chamoniard Michel Croz et le suisse Christian Almer atteint le sommet de la Barre des Ecrins (4102m)
  • 1860 La Savoie (Royaume de Sardaigne) est re-annexée, comme les territoires niçois, à la France du Second Empire (Napoléaon III) via le Traité de Turin, en échange d'une aide de la France au Piémont pour se protéger de l'Empire Autrichien.
    • La Savoie (avec la Belgique, le comté de Nice) avait été retrocédée par la France à la Maison de Savoie (Roi de Sicile & Sardaigne) lors du Congrès de Vienne de 1815 suite aux batailles perdues par la France de Napoléon 1er, devenant un territoire neutre de langue française (comme la Suisse)
    • La barre des Ecrins, des Bans au Pic Gaspard n'est plus le plus haut sommet de France.
  • 1889 La commune est renommé Pelvoux, du nom du sommet Mont Pelvoux situé au dessus d'Ailefroide
  • 1973 Naissance du Parc National des Ecrins. Les noms Massif de l'Oisan et Massif du Pelvoux vont s'estomper progressivement, au bénéfice du nom du sommet le plus haut.
  • 1974 Premier téléski de la commune (téléski Château d'Eau). I
  • 1982 Développement de la station (télésiège du Préron + 2 téléski)
  • 2008 La Commune se porte candidate pour l'organisation des JO d'hiver 2018 "Pelvoux Ecrins 2018". Le CNOSF (Comité National Olympique) retiendra Annecy. Finalement ce sera PyeongChang en Chine qui sera retenue
  • 01/01/2017 Vallouise et Pelvoux se réunissent dans une commune nouvelle Vallouise-Pelvoux
  • (à venir)

 

Les sites incontournables autour de Pelvoux : que voir que faire ?

Côté Montagne

  • Le Mont Pelvoux (3943m)
  • Barre des Ecrins (4102m)
  • Dôme de Neige (4015m)
  • Pic Sans Nom (3913m)
  • L'Ailefroide (3954m)
  • Le Glacier Blanc
  • Le Glacier Noir
  • Le Glacier du Sélé
  • Lac de l'Eychauda
  • Col des Grangettes
  • Col de la Pisse
  • Belvédère des 3 refuges
  • Le Pré de Madame Carle

Côté Activités de plein air / détente

  • Station de ski alpin
  • L'Alpinisme
  • Randonnée
  • L'Escalade à Ailefroide
  • Via Ferrata des Gorges d'Ailefroide (Pelvoux les Claux)

Côté Patrimoine

  • Le Hameau de Ailefroide
  • Le Musée de l'Hydoélectricité

Carte de Pelvoux

44.868539, 6.487204
  • Du 20/01/2021 au 28/03/2021 , Pelvoux

{{item.title}}

Ville : {{item.city}} | {{item.area}}
Type : {{item.type}}
Difficulté : {{item.difficulty}}
Durée : {{item.duration_view}}
Altitude (m) : {{item.elevation_end}}
Type : {{item.type}}
Altitude (m) : {{item.elevation_end}}
Type : {{item.type}}